Courbe de température et grossesse : tout ce qu’il faut savoir

Nous vous disons tout sur la méthode des températures pour connaitre le jour de son ovulation et augmenter ses chances de tomber enceinte rapidement.

Courbe de température et grossesse, que faut-il savoir ?

Pour optimiser vos chances de tomber enceinte, il peut être utile d’identifier votre date d'ovulation. Pour ce faire, la courbe de température est un outil efficace. Découvrez comment faire votre courbe de température pour maximiser vos chances de concevoir.

Qu’est-ce que la courbe de température ?

La courbe de température peut être effectuée afin de mieux connaître son cycle et sa durée. Dans la plupart des cas, la courbe de température est un outil utilisé pour mettre en lumière à quel moment a lieu l’ovulation afin d’optimiser ses chances de concevoir. L'ovulation correspond à l'étape d'expulsion d'un ovocyte par l'ovaire. Une fois l’ovule libéré, il est prêt à être fécondé par un spermatozoïde dans les trompes de Fallope, et à donner naissance à un embryon.

La température du corps évolue tout au long du cycle menstruel. Le cycle menstruel comprend quatre phases : la phase folliculaire, l’ovulation, la phase lutéale et les menstruations. Durant la première phase du cycle menstruel, la phase folliculaire, la température du corps est relativement stable, en dessous de 37°C. Juste avant l’ovulation, la température chute avant de remonter au-dessus de 37°C pendant la phase lutéale. L'augmentation de température indique que l'ovulation a eu lieu la veille.

La courbe de température prend la forme de deux plateaux séparés par un petit décalage de quelques dixièmes de degré. C’est pourquoi, on ne connaît la survenue d’une ovulation qu’à posteriori. Les deux plateaux de la courbe de température ne forment pas des lignes parfaitement droites, la température pouvant varier de 1 ou 2 dixièmes d’un jour à l’autre.

Comment réaliser sa courbe de température ?

Pour que la courbe de température soit fiable, il est indispensable de prendre plusieurs dispositions :

  • Commencer à prendre sa température dès le premier jour des règles ;
  • Prendre sa température tous les jours, au réveil et selon le même procédé. À vous de choisir entre la voie orale, vaginale ou rectale. Évitez de prendre votre température sous les aisselles.
  • Toujours utiliser le même thermomètre pour s’assurer de la fiabilité des résultats.

Chaque jour, il s’agit de reporter sa température sur une simple feuille de papier millimétrée. Sur cette feuille, indiquez sur l’axe vertical la température au dixième de degrés près (36, 36,1°, 36,2°, 36,3°, etc.), et sur l’axe horizontal, le jour du cycle. Le jour 1 correspond au premier jour des règles. Reliez les points jour après jour afin d’obtenir une courbe. Sur votre courbe, il est également possible de renseigner d’éventuels symptômes ressentis : fatigue, maux de tête, tension dans les seins, fébrilité, etc.

Pour vous faciliter la tâche, il est possible de trouver en ligne plusieurs grilles à télécharger et à imprimer.

Comment interpréter sa courbe de température ?

La présence d’une élévation thermique avec un plateau en seconde partie de cycle confirme l’existence d’une ovulation. Lorsque vous observez une montée de température, cela signifie que l’ovulation a eu lieu le jour précédent. De ce fait, il ne sera pas possible de prévoir le jour de l’ovulation du cycle déjà entamé. En revanche, faire sa courbe d’ovulation dans le but d’une grossesse permettra de prévoir sa date d'ovulation au prochain cycle en notant combien de jours après le début des règles a eu lieu l’ovulation. Pour bien mettre en relief la période d’ovulation, il est recommandé de faire plusieurs courbes, sur 3 cycles menstruels dans l’idéal.

Chaque femme étant différente, il n’y a pas de température de référence. Le décalage entre les deux plateaux de la courbe de température peut aussi bien se produire entre 36. 3° et 36.8° qu'entre 37,1° et 37.5°. Bien entendu, en cas d’épisode fiévreux, la courbe de température ne pourra être interprétée pour améliorer ses chances d’obtenir une grossesse. En cas de grossesse, le plateau thermique se prolongera au-delà de 16 jours.

La courbe de température peut révéler un trouble de l’ovulation. Une courbe plate, sans ascension thermique pourra notamment évoquer une anovulation. L'absence d'ovulation peut compromettre vos projets de grossesse puisque, pour tomber enceinte, il faut qu'un ovule soit émis par l'ovaire. L’anovulation peut avoir plusieurs causes. Son traitement dépendra de sa cause.

Quels sont les jours où la femme peut tomber enceinte ?

Même si l’ovulation dure 24h, la période où la femme peut être fécondée est plus longue. En effet, le moment le plus propice pour concrétiser son désir de grossesse s’étale généralement entre le dixième jour et le quinzième jour d’un cycle de 28 jours. Cette période de plusieurs jours s’explique par la durée de vie des spermatozoïdes dans les voies génitales féminines. En effet, les spermatozoïdes peuvent survivre dans l’organisme féminin pendant 72 heures. Avoir un rapport sexuel 3 jours avant l’ovulation peut aussi aboutir à une grossesse.

Quels sont les symptômes de la période d’ovulation ?

La courbe de température est un bon moyen de connaître sa période d’ovulation. Toutefois, ce n’est pas la seule méthode pour optimiser ses chances de tomber enceinte. Plusieurs autres symptômes peuvent vous aider à identifier la période durant laquelle l’ovulation se produit.

Les jours précédant l’ovulation, votre niveau d’œstrogène augmente, ce qui modifie la consistance de la glaire cervicale. La glaire cervicale désigne la substance visqueuse, qui se trouve dans le canal cervical. Elle est sécrétée par les glandes du col de l’utérus. Au moment de l’ovulation son aspect peut être comparé à celui du blanc d’œuf. Pour faciliter le passage des spermatozoïdes, son pH augmente. Elle devient plus alcaline.

Des irritations ou une plus grande sensibilité des seins et des mamelons peuvent survenir les jours précédant l’ovulation et pendant celle-ci. Certaines femmes peuvent également ressentir une augmentation du désir sexuel et une sensation de pesanteur en bas du ventre.

Pour confirmer le fait que l’ovulation a bien lieu, vous pouvez également réaliser un test d’ovulation vendu en pharmacie.

 

 

 

 

 

 

Articles qui peuvent vous intéresser

Nos compléments alimentaires sont fabriqués en France

Développé par des experts de la nutrition et de la fertilité

Remboursement partiel possible par votre mutuelle

Vos données sont 100% sécurisées et confidentielles