Découvrez comment calculer sa date d’ovulation facilement

Nous vous expliquons comment calculer facilement votre date d’ovulation et augmenter vos chances de tomber enceinte rapidement.

Comment calculer sa date d'ovulation ?

Calculer sa date d’ovulation permet de mettre toutes les chances de son côté pour réussir à concevoir. En effet, calculer sa période d’ovulation est indispensable pour savoir quel est le moment le plus propice pour tomber enceinte. Découvrez comment calculer sa date d’ovulation pour optimiser ses chances de tomber enceinte.

Qu’est-ce que l’ovulation ?

L’ovulation désigne le processus d’expulsion d'un ovule, ou ovocyte, par un des deux ovaires. L’ovule correspond à la cellule sexuelle qui renferme la moitié des chromosomes de la mère. Elle permet la transmission de la moitié du patrimoine génétique à l’embryon. Une fois fécondée par un spermatozoïde, l’ovule permet la formation d'un embryon, et déclenche le début d'une grossesse.

La période de l’ovulation correspond à la période fertile du cycle menstruel. À chaque cycle menstruel, de la puberté à la ménopause, l’un des ovaires sélectionne une vingtaine de ces follicules afin de les faire mûrir sous l’action de l’hormone folliculo-stimulante. Seul un follicule va arriver à maturation est produire un ovocyte. Une fois arriver à maturation, sous l’effet d’une autre hormone appelée l’hormone lutéinisante (LH), le follicule se rompt, et l’ovocyte se libère. On parle alors d’ovulation. L’ovocyte poursuit sa route vers la trompe de Fallope où il peut éventuellement rencontrer un spermatozoïde et être fécondé. Si l’ovocyte n’est pas fécondé dans les 24 heures de durée de vie, il meurt.

Quelles sont les différentes phases du cycle féminin ?

Comprendre son cycle féminin est indispensable pour calculer son jour d’ovulation. Le cycle menstruel se met en place à l’adolescence, se dérègle ensuite à la préménopause, puis s’arrête à la ménopause. De la puberté à la ménopause, le cycle féminin se répète tous les mois et s’étale sur une période de 25 à 32 jours. La durée du cycle féminin varie d’une femme à l’autre, en fonction de plusieurs facteurs :

  • La génétique ;
  • Les bouleversements émotionnels ;
  • Les changements de mode de vie ;
  • La préménopause ;
  • Les premières années de cycle. 

Chaque femme a un cycle féminin qui lui est propre. Toutefois, on distingue 4 phases du cycle menstruel :

  • Phase folliculaire, pré-ovulatoire : cette phase commence le 1er jour des règles et dure généralement 14 jours. Durant cette phase, l’ovaire produit de plus en plus d’hormones œstrogènes, ce qui provoque l’épaississement de l’endomètre. En effet, les muqueuses de l’utérus se développent de manière à être prête à accueillir un œuf fécondé. L’hormone folliculo-stimulante, sécrétée par l’hypophyse, une glande à la base du cerveau, stimule les follicules ovariens pour qu’ils grossissent. Les follicules ovariens abritent chacun un ovule. Toutefois, un seul follicule parvient à maturité et délivrera un ovule.
  • L’ovulation : au cours du cycle le taux d’œstrogène augmente progressivement dans le sang. Cette augmentation du taux d’œstrogène déclenche la libération soudaine de l’hormone lutéinisante. Sous l’action de cette hormone, le follicule dominant se rompt et délivre un ovule qui passe ensuite dans les trompes de Fallope, en attente d’une éventuelle fécondation. L’ovulation a lieu 14 jours avant le début des règles suivantes, quelle que soit la durée de votre cycle.
  • Phase lutéale, post-ovulatoire : cette phase se déroule après l’ovulation et se termine la veille de l’arrivée des règles suivantes. Cette période est caractérisée par la transformation du follicule ayant libéré l’ovule en « corps jaune ». Les cellules du corps jaune produisent des œstrogènes et une grande quantité de progestérones qui ont pour mission de stimuler l’endomètre pour qu’il se prépare à accueillir un ovule fécondé.
  • Les règles : si la fécondation n’a pas lieu, le corps jaune est détruit. Ce phénomène entraine la chute du taux de progestérone et l’élimination de la paroi externe de l’endomètre sous la forme des règles.

Comment calculer son ovulation ?

Pour connaître sa date d’ovulation, autrement dit la période la plus fertile du cycle menstruel, il suffit de déduire 14 jours depuis la fin de votre cycle, soit 14 jours avant vos prochaines règles. Une fois expulsée de l’ovaire, la durée de vie de l'ovule est d'environ 12 heures à 24 heures. Comme les spermatozoïdes survivent dans le col de l'utérus et restent fécondant pendant une durée d'environ 3 à 5 jours, on considère que la période de fertilité dure environ 4-5 jours par mois, 3-4 jours avant l’ovulation et une journée maximum après.

Cette indication pour calculer sa date d’ovulation n’est valable que si vous avez un cycle régulier de 28 jours. La durée du cycle menstruel peut varier d'une femme à l'autre et d'un cycle à l'autre. Le cycle est en général compris entre 23 et 35 jours. C’est pourquoi, l’ovulation peut avoir lieu du 12 au 16 jours avant le début des règles suivantes.

Calculer son cycle d’ovulation n’est cependant pas parfaitement précis. En effet, le jour de l’ovulation peut différer d’une femme à l’autre. Pour une même femme, ce cycle féminin peut varier d’un cycle à l’autre.

Quels sont les symptômes de la période d’ovulation ?

En plus de savoir calculer sa date d’ovulation, certains signes peuvent annoncer le phénomène.

La courbe des températures

 La courbe des températures est un bon moyen de calculer sa date d’ovulation. La température du corps de la femme évolue tout au long de son cycle. Au moment de l’ovulation, on observe sur la courbe une légère baisse de température. La température va ensuite augmenter de manière soudaine, ce qui signifie que l’ovulation a eu lieu la veille.

Pour prendre votre température afin de calculer votre date d’ovulation, veillez à avoir toujours le même thermomètre et à prendre votre température par la même voie toujours au même moment de la journée, au réveil idéalement.

La glaire cervicale

Les hormones ont une influence sur la sécrétion de la glaire cervicale. La glaire cervicale désigne la substance visqueuse produite au niveau du col de l’utérus. Le rôle de la glaire cervicale est de faire barrière aux éventuels germes souhaitant faire intrusion dans l’utérus. Composée de mucus, d'eau, et de substances nutritives et enzymatiques, la glaire cervicale joue également un rôle essentiel pour la fécondité. Au moment de l’ovulation, elle favorise le passage des spermatozoïdes vers le col, et les protège de l'acidité du vagin. Pour ce faire, à l’approche de l’ovulation, elle augmente en quantité et devient plus fluide et filante. Le jour de l’ovulation, sa texture est semblable à celle d’un blanc d’œuf. Elle est plus élastique, brillante et transparente. Une fois l’ovulation passée, la glaire cervicale s’assèche pour refermer le col et reprendre son rôle de barrière. Reconnaître les changements de la glaire cervicale est également un bon moyen de calculer sa date d’ovulation.

Les symptômes physiques et émotionnels

Pour calculer votre date d’ovulation, fiez-vous également aux signaux physiques et émotionnels. Lorsque l’ovulation approche, plusieurs symptômes peuvent apparaître :

  • De la tension dans la poitrine ;
  • Des douleurs abdominales plus au moins intenses ;
  • Une libido plus importante qu’à l’habitude.

Tous ses signes peuvent aider à calculer son ovulation. Toutefois, dans certains cas, l’ovulation peut ne pas se produire. 

Qu’est-ce que l’anovulation ?

Lorsque la femme n’ovule pas au cours de son cycle menstruel, on parle d’anovulation. Elle peut être temporaire ou définitive. L’anovulation se distingue dysovulation qui fait référence à une ovulation irrégulière ou de mauvaise qualité.

L’anovulation peut être causée par plusieurs facteurs : syndrome des ovaires polykystiques, une perte de poids excessive, une insuffisance ovarienne, ou encore certaines maladies, comme le diabète, le syndrome de Cushing ou l’hypothyroïdie.

Les troubles de l’ovulation ne sont pas une fatalité. Pour restaurer la fonction ovarienne, il est indispensable de se tourner vers une prise en charge adaptée et de veiller à adopter une bonne hygiène de vie

Articles qui peuvent vous intéresser

Nos compléments alimentaires sont fabriqués en France

Développé par des experts de la nutrition et de la fertilité

Remboursement partiel possible par votre mutuelle

Vos données sont 100% sécurisées et confidentielles