Quel est le meilleur moment pour tomber enceinte ? Tout savoir

Les femmes ne pouvant tomber enceinte que quelques jours autour du jour de son ovulation, il est important de savoir comment connaitre le jour de son ovulation, nous vous disons tout ...

Existe t-il un meilleur moment pour tomber enceinte ?

Concevoir un enfant est un magnifique projet. Toutefois, pour certains couples, ce projet est plus difficile à concrétiser. Pour mettre toutes les chances de son côté, plusieurs mesures peuvent être prises. Connaître le meilleur moment pour tomber enceinte est indispensable pour optimiser ses chances de concevoir. Quel est le meilleur moment pour tomber enceinte ? Découvrez comment savoir à quelle date avoir un rapport pour favoriser la grossesse.

Comment calculer sa date d’ovulation ?

 Beaucoup de femmes éprouvent des difficultés à concevoir parce qu’elles ne connaissent pas leur meilleur moment pour tomber enceinte. On associe le meilleur moment pour tomber enceinte à la période d’ovulation. Pour déterminer sa date d’ovulation, il convient de se pencher sur le cycle féminin.

Le cycle féminin, ou cycle menstruel, débute le premier jour des règles et se termine le premier jour des règles suivantes. Le cycle menstruel est composé de 3 phases :

  • la phase folliculaire : aussi appelée « phase pré-ovulatoire », la phase folliculaire dure environ 14 jours. Durant cette période du cycle menstruel, l'ovaire produit des œstrogènes qui provoquent l'épaississement de l'endomètre. À l’intérieur d’un follicule, un ovocyte mûrit jusqu’à être fécondable. Sans phase folliculaire, il n’y a en effet pas d’ovulation. On parle alors d’anovulation.
  • l'ovulation : l'ovulation correspond à la phase d'expulsion de l'ovocyte par l'ovaire. Ce processus physiologique, qui permet à l’ovocyte d’être fécondé par un spermatozoïde et à donner naissance à un embryon, débute à la puberté et se termine à la ménopause. L’ovulation dure en moyenne 24 heures dans le cycle menstruel.
  • la phase lutéale : la phase lutéale se situe donc après l’ovulation. Durant cette dernière partie du cycle, s’il n’y a pas eu fécondation, l’endomètre se désagrège et les règles débutent. Si l’ovocyte est fécondé, l'embryon s'installe dans l'endomètre. On parle alors de nidation. La durée de la phase lutéale est en moyenne de 12 à 14 jours. Il est toutefois possible que cette étape du cycle dure moins longtemps ou que le dosage de progestérone (une hormone stéroïdienne principalement sécrétée par les cellules du corps jaune des ovaires et le placenta) descende en dessous des valeurs normales. Dans ce cas, on parlera alors de phase lutéale courte ou d’insuffisance lutéale.

Si vos cycles menstruels sont réguliers, l’ovulation aura donc lieu 14 jours avant vos règles. Ainsi, pour connaître le meilleur moment pour tomber enceinte, il suffit de soustraire 14 jours à la date estimée de vos prochaines règles. Si vos menstruations doivent survenir le 20, l’ovulation aura donc lieu 14 jours avant, soit le 6.

Cette méthode est également valable dans le cas d’un cycle court ou d’un cycle long. En effet, le cycle menstruel varie, de manière générale, entre 23 et 35 jours. Si vous avez un cycle irrégulier, il peut donc être plus difficile de calculer la période d’ovulation, et donc de connaître le meilleur moment pour tomber enceinte.

Quels sont les symptômes de l’ovulation ?

La période d'ovulation se manifestent généralement par de nombreux symptômes, pouvant être plus ou moins marqués. Savoir reconnaître ses symptômes peut vous indiquer à quel moment avoir un rapport pour tomber enceinte :

  • La présence pendant 2 ou 3 jours de glaire cervicale plus abondante et translucide qu’à l’habitude. Le volume et la consistance de cette substance sécrétée par les glandes endocervicales du col de l’utérus varient au cours du cycle.  Pour connaître votre meilleur moment pour tomber enceinte, restez attentive à la texture de la glaire cervicale. Le jour de l’ovulation, elle est plus abondante et devient fluide, élastique, brillante et transparente. La glaire cervicale joue un rôle essentiel en période d’ovulation, puisqu’elle favorise le passage des spermatozoïdes vers le col, et les protège de l'acidité du vagin.
  • La courbe de température est un autre moyen de savoir quel est le meilleur moment pour tomber enceinte. En effet, elle permet de déterminer très précisément le moment le plus propice afin d'optimiser vos chances de tomber enceinte. Au cours d’un cycle normal, durant la phase folliculaire, elle est inférieure à 37°C. Juste avant l’ovulation, la température baisse puis remonte au-dessus de 37°C et reste à ce niveau pendant la durée de la phase lutéale. La courbe de température consiste à prendre sa température tous les matins au réveil, dans les mêmes conditions, par voie rectale dans l’idéal, et de rapporter les données sur papier. Il est particulièrement opportun de la réaliser cette courbe pour connaître la période d'ovulation, notamment en cas de cycles irréguliers ou de difficultés à concevoir un enfant.

D’autres symptômes peuvent également se produire juste avant et pendant l’ovulation :

  • Une sensation de ballonnement ;
  • Une forte libido ;
  • L’apparition de crampes abdominales ;
  • Une tension dans les seins ;
  • Une sensation de pesanteur en bas du ventre. 

En restant attentive aux signaux envoyés par le corps, il est possible de savoir quel est le meilleur moment pour tomber enceinte.

Est-il possible de tomber enceinte hors période d'ovulation ?

 Bien que la période d’ovulation soit le meilleur moment pour tomber enceinte, il est tout à fait possible de concevoir pendant toute la période de fécondité, en ayant des rapports fréquents avec son partenaire. La durée de vie de l’ovule dans les trombes peut atteindre 12 ou 24 heures dans les trompes. De ce fait, il est possible de tomber enceinte tout au long des 2 ou 3 jours qui suivent le jour de l’ovulation. À cette période de fertilité, il faut ajouter le nombre de jours durant lesquels les spermatozoïdes peuvent vivre dans le milieu utérin, soit jusqu'à 7 jours, mais plutôt 4-5 jours. Si vous avez un cycle régulier, votre période de fertilité se situera entre le 7e et le 17e jour.

En plus de déterminer la meilleure période pour faire l’amour, d’autres paramètres sont à prendre en compte pour augmenter ses chances de concevoir. 

Comment tomber enceinte plus rapidement ?

En France, environ un couple sur huit consulte en raison de difficultés à concevoir un enfant. L’infertilité, quelle soit d’origine masculine ou féminine, peut avoir plusieurs causes. On parle d’infertilité en cas d’absence de grossesse malgré des rapports sexuels non protégés pendant une période d’au moins 12 mois.

L’infertilité peut être causée par des raisons médicales et génétiques, et être influencée par des facteurs environnementaux. En effet, plusieurs facteurs environnementaux peuvent avoir des effets délétères sur la fertilité. L’alimentation, le tabac, l’alcool, le poids ou encore le stress peuvent jouer un rôle négatif à chacune des étapes de la reproduction, chez la femme comme chez l’homme. En plus de connaître votre meilleur moment pour tomber enceinte, il s’agira également de modifier certaines habitudes de vie et d’adopter une alimentation saine et équilibrée pour booster votre fertilité.

Avoir une alimentation équilibrée

L’alimentation est un allié de taille dans la concrétisation d’un projet de bébé. Pour optimiser ses chances de tomber enceinte, les premières mesures à adopter se situent dans l’assiette. De mauvaises habitudes alimentaires peuvent avoir des effets délétères sur la fertilité, chez la femme comme chez l’homme. Pour préparer une grossesse, et accroitre ses chances de devenir parents plus rapidement, certains micronutriments essentiels doivent impérativement être apportés en quantités suffisantes. Une alimentation saine et équilibrée, riche en vitamines et minéraux est indispensable pour avoir des apports nutritionnels suffisants. Pour vous aider au quotidien dans l’adoption de nouvelles habitudes alimentaires, n’hésitez pas à vous faire aider par un professionnel de la nutrition.

Avoir un mode de vie sain

Avec l’alimentation, le mode de vie est un levier majeur de la fertilité. La consommation d’alcool et de tabac est notamment l’un des principaux freins à la conception d’un enfant. Aussi, l’utilisation de perturbateurs endocriniens peut contribuer aux difficultés qu’un couple peut avoir à obtenir une grossesse. Pour optimiser vos chances de tomber enceinte, évitez l’exposition aux facteurs toxiques environnementaux tels que les pesticides dans l’alimentation, les produits ménagers, les parfums d’intérieur, les plastiques alimentaires, notamment les phtalates et bisphénols A, les colorants capillaires, et les produits cosmétiques qui ne sont pas naturels.

Miser sur des compléments alimentaires

Pour avoir un bon apport en vitamines et minéraux, il est indispensable d’avoir une alimentation saine et équilibrée. Toutefois, il est quelques fois difficile d’avoir des apports nutritionnels suffisants uniquement par l’assiette. C’est pourquoi, il peut être opportun de se tourner vers une supplémentation. Les compléments alimentaires permettent d’apporter à votre organisme la bonne dose des nutriments essentiels à la fertilité.

Articles qui peuvent vous intéresser

Nos compléments alimentaires sont fabriqués en France

Développé par des experts de la nutrition et de la fertilité

Remboursement partiel possible par votre mutuelle

Vos données sont 100% sécurisées et confidentielles