Le dérèglement hormonal chez la femme : causes et traitements

Qu'est-ce qu'un dérèglement hormonal chez la femme et comment y remédier ? Découvrez les causes, symptômes et traitements.

  1. Quel est le rôle des hormones ?
  2. Quelles sont les différentes familles d’hormones ? 
  3. Qu’est-ce qu’un dérèglement hormonal chez la femme ? 
  4. Quels sont les symptômes causés par un déséquilibre hormonal chez la femme ? 
  5. Quelles sont les causes des principaux déséquilibres hormonaux chez la femme ? 
  6. Que faire en cas de dérèglement hormonal chez la femme ? 
  7. Quel est le traitement d’un dérèglement hormonal chez la femme ? 
  8. Est-il possible de prévenir un dérèglement hormonal chez la femme ? 
  9. Quelles maladies sont liées à des déséquilibres hormonaux chez la femme ? 
  10. Conclusion 

BeMum vous aide pour tomber enceinte plus facilement !

Introduction 

Quel est le rôle des hormones ?

Les hormones sont des substances chimiques qui agissent comme des messagers chimiques pour contrôler de nombreuses fonctions physiologiques et métaboliques dans l'organisme telles que la régulation de la croissance et du développement, le contrôle du métabolisme, la modulation du système immunitaire, la régulation du cycle menstruel, la réponse au stress, et bien d'autres 

Elles sont sécrétées par des cellules particulières de notre corps, appelées "glandes endocriniennes", et sont libérées dans la circulation sanguine pour agir à distance sur d’autres cellules. L’ensemble de ces glandes endocrines et leurs hormones est nommé système endocrinien. 

Par exemple, les hormones sont responsables du contrôle du développement de la fonction sexuelle. Chez les femmes, les œstrogènes et la progestérone jouent un rôle dans le développement des organes sexuels à la puberté, développement de l'utérus, des seins et épaississement de la paroi du vagin et dans le fonctionnement sexuel et reproductif, libido, maturation ovocytaire, ovulation, déroulement de la grossesse. 

Les organes contenant les cellules responsables de la production des hormones sont par exemple, le pancréas, les glandes surrénales, la thyroïde, l'hypophyse, l'hypothalamus, les ovaires et les testicules. Ces organes travaillent souvent entre eux pour réguler les différentes hormones et leurs actions. 

Quelles sont les différentes familles d’hormones ? 

Le système endocrinien est responsable de la sécrétion des hormones, dont les principaux types sont : 

  • Les amines biogènes, dérivées des acides aminés, par exemple, l’adrénaline ou la sérotonine ou l’histamine.  
  • Les peptides et protéines, sont composées de chaînes d’acides aminés. Ce sont eux qui reçoivent les messages à transmettre aux cellules. Ces messagers interviennent dans de nombreuses fonctions comme l’appétit, la croissance et la réponse au stress. L’insuline, l’ocytocine ou la GH sont des hormones peptidiques. 
  • Les stéroïdes, qui interviennent dans la réponse inflammatoire, le métabolisme, l’équilibre hydrique et le développement des caractères sexuels. La testostérone, la progestérone et les œstrogènes sont des hormones stéroïdiennes, mais aussi les hormones thyroïdiennes. 
  • Les eicosanoïdes qui jouent un rôle dans la régulation de divers processus, y compris l'inflammation et la coagulation, sont dérivées des acides gras essentiels et incluent les prostaglandines, les leucotriènes et les thromboxanes. 

Qu’est-ce qu’un dérèglement hormonal chez la femme ? 

dereglement-hormonal

Définition 

Le dérèglement hormonal est un trouble caractérisé par une quantité anormale d’une ou de plusieurs hormones circulant dans le sang et qui perturbent le bon fonctionnement physiologique ou métabolique. Elles sont en trop grande quantité ou, à l'inverse, en trop faible quantité.  

Par exemple, lorsque l’on constate des quantités anormales d’hormones féminines, comme les œstrogènes et la progestérone, on parle de dérèglement hormonal féminin.  

  • L’hyperoestrogénie : Les taux d’œstrogènes sont trop élevés par rapport à la progestérone. Assez courant, ce trouble est responsable de règles abondantes et douloureuses, de migraines hormonales, d’irritabilité, de seins gonflés et douloureux, de troubles du sommeil… tout le corps est bouleversé.  
  • L’hyperprogestéronémie : Le taux de progestérone est trop élevé par rapport à celui des œstrogènes. Elle freine le corps : état dépressif passager, fatigue…le corps et le moral tournent au ralenti. 

Quels sont les symptômes causés par un déséquilibre hormonal chez la femme ? 

dereglement-hormonal

Les symptômes révélateurs de déséquilibres hormonaux sont extrêmement nombreux et varient d’une femme à l’autre. Des taux hormonaux déséquilibrés ne sont pas toujours évidents à diagnostiquer, c’est pour cela qu’il est important de consulter un médecin.  

 Néanmoins, voici quelques symptômes que vous pourriez ressentir : 

Les symptômes physiques :

  • Cycles irréguliers, règles inexistantes ou très abondantes 
  • Douleurs liées au cycle : seins et ventre tendus, crampes, douleurs pelviennes 
  • Variations d’appétit, perte ou prise de poids inexpliquée, difficulté à perdre du poids 
  • Troubles digestifs, ballonnements, constipation, diarrhée 
  • Fatigue inhabituelle, voire épuisement 
  • Inconfort intime, sécheresse vaginale, éruption cutanée 
  • Troubles urinaires, cystites à répétition 
  • Peau très sèche, acné (notamment autour de la mâchoire) 
  • Chute de cheveux, cheveux plus fins 
  • Transpiration excessive 
  • Difficulté à tomber enceinte 

Les symptômes psychologiques :

  • Baisse de libido 
  • Difficulté de concentration, de mémorisation  
  • Déprime, dépression 
  • Irritabilité, colère, sautes d’humeur 
  • Anxiété 
  • Sommeil perturbé, insomnies, sueurs nocturnes 
  • Perte d’énergie, de motivation, d’intérêt 

Quelles sont les causes des principaux déséquilibres hormonaux chez la femme ? 

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) 

Le SOPK est l’une des premières causes du dérèglement hormonal. C’est une maladie qui touche plus d’une femme sur dix. C'est un dérèglement d’origine central et ovarien, qui entraîne une production excessive d’hormones androgènes, notamment de testostérone. Il peut se caractériser par descycles irréguliers, une pilosité excessive, de l’acné, une prise de poids, mais aussi une infertilité. 

N'hésitez pas à consulter notre article « SOPK traitement naturel » pour en savoir plus sur ce syndrome et consulter un médecin pour confirmer ce diagnostic.  

La ménopause précoce  

En général, la ménopause survient naturellement chez les femmes autour de la fin de la quarantaine ou du début de la cinquantaine.  La ménopause précoce, également connue sous le nom de ménopause prématurée, se produit lorsque les ovaires cessent de fonctionner normalement avant l'âge de 40 ans. Elle peut avoir des implications importantes pour la santé reproductive et générale d'une femme. 

Les symptômes de la ménopause précoce sont similaires à ceux de la ménopause normale, mais ils apparaissent prématurément dans la vie de la femme et peuvent inclure : 

  • Bouffées de chaleur : Sensations soudaines de chaleur intense qui peuvent être accompagnées de rougeurs et de transpiration excessive. 
  • Troubles du sommeil : Difficulté à dormir, insomnie. 
  • Irritabilité et changements d'humeur : Variations émotionnelles, nervosité. 
  • Sécheresse vaginale : Diminution de la lubrification vaginale. 
  • Diminution de la libido : Perte d'intérêt pour les activités sexuelles. 
  • Troubles cognitifs : Difficultés de concentration et de mémoire. 
  • Ostéoporose : La diminution des niveaux d'œstrogène peut augmenter le risque de perte osseuse. 
  • Diminution drastique de la réserve ovarienne pouvant induire prématurément une stérilité irréversible. 

Que faire en cas de dérèglement hormonal chez la femme ? 

dereglement-hormonal

La plupart des troubles hormonaux peuvent être améliorés, contenus ou résolus, s’ils sont pris au bon moment, avec un bon accompagnement avec une prise en charge médicale, mais aussi l’adoption d’une bonne hygiène de vie.  

Quand faire un bilan hormonal ? 

Lorsque vous ressentez plusieurs des symptômes décrits précédemment, notamment si vous cherchez à tomber enceinte et que vous n’y arrivez pas depuis une petite dizaine de mois.  

Comment obtenir un diagnostic ? 

Le bilan hormonal doit être prescrit par un médecin généraliste ou un spécialiste. Il vise à rechercher des anomalies du taux de certaines hormones grâce à des prélèvements de sang, de salive ou d’urines.  

Un test urinaire aide à noter la présence de l’ensemble des hormones sur une journée (et non à un instant T comme un test sanguin ou salivaire).  

Un test sanguin mesure les niveaux d’hormones en circulation dans le sang. Il est à priori à la fois plus sensible et surtout plus précis. La mesure du niveau de la FSH, hormone folliculostimulante, permet par exemple de diagnostiquer une préménopause ou une ménopause ainsi que des troubles de la maturation ovocytaire. Le taux d’hormone antimüllérienne (AMH) permet quant à lui de diagnostiquer un SOPK ou évaluer un déficit de la réserve ovarienne. 

Quel est le traitement d’un dérèglement hormonal chez la femme ? 

Traitements médicamenteux :

Les thérapies hormonales comme les traitements hormonaux substitutifs ou la pilule contraceptive, médicaments régulant l’activité de la thyroïde, sont parfois indispensables. 

N’hésitez pas à en parler aux professionnels de santé qui vous accompagnent, à leur poser toutes les questions pour avoir le plus d’informations sur les options existantes, leurs bienfaits et leurs éventuels effets secondaires, à court, moyen et long terme, mais aussi à demander des consultations de suivi pour adapter le traitement ou les dosages de ces médicaments si besoin. 

Traitement naturel :

Une part importante de notre équilibre hormonal dépend de notre mode de vie, il est donc possible d’agir sur les grandes bases qui amélioreront votre bien-être :

  • Avoir une alimentation variée, saine, équilibrée, riche en protéines, fruits, légumes, « bons » acides gras et aliments à index glycémique faible  
  • Maintenir une activité physique régulière 
  • Préserver son sommeil en dormant suffisamment (7-8h) et en ayant des horaires réguliers 
  • Compléter son régime alimentaire par des cures de nutriments (vitamines C et B, oméga 3, zinc, sélénium, magnésium) pour compenser d’éventuelles carences.  
  • Éviter les abus en tout genre, notamment éliminer le tabagisme et diminuer la consommation d’alcool 
  • Gérer au mieux son stress en adoptant des techniques reconnues (relaxation, méditation, yoga…) 

Le programme BeMum a été développé précisément pour apporter à chaque patiente un régime alimentaire personnalisé reposant sur une alimentation variée à base de produits frais riches en « bon lipides » et en protéines. Ce régime alimentaire est complété par des compléments alimentaires spécifiques garantissant un apport optimal pour les micronutriments, vitamines et minéraux, essentiels à une bonne santé reproductive.

Est-il possible de prévenir un dérèglement hormonal chez la femme ? 

À part le fait de mener une vie saine et de suivre les conseils précédents, il n’existe pas de moyen efficace d’empêcher totalement l’apparition d’un dérèglement hormonal. Suivre une bonne hygiène vie très tôt permet néanmoins d’en retarder les effets dans le temps et d’en minimiser la gravité des symptômes.  

Plusieurs périodes de la vie peuvent provoquer un dérèglement hormonal. Il faut en être conscient et consulter au besoin un professionnel de la santé si certains symptômes s’amplifient. 

Quelles maladies sont liées à des déséquilibres hormonaux chez la femme ? 

dereglement-hormonal

Plusieurs facteurs peuvent causer un dérèglement hormonal et provoquer un état pathologique ou une maladie, mais certaines maladies peuvent aussi être à l’origine d’un dérèglement de certaines hormones : 

  • Des problèmes de glande thyroïde, sont caractérisées par une hypothyroïdie ou une hyperthyroïdie. 
  • Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) se caractérise quant à lui, par un dérèglement de plusieurs hormones, notamment FSH, LH et les androgènes 
  • Le diabète est caractérisé par une résistance à l’insuline qui entraîne un hyperinsulinisme.  
  • Certaines tumeurs hormono-sensibles, peuvent croître sous l’effet de certaines hormones. 
  • Les troubles de la conduite alimentaire, tels que l'anorexie ou la boulimie, peuvent provoquer un dérèglement hormonal ou le contraire 

Conclusion 

 Les dérèglements hormonaux sont un terme générique pour nommer tous les troubles hormonaux caractérisés par des taux anormaux, d’une hormone, mais plus souvent de plusieurs hormones. Le système endocrinien est fort complexe et chaque partie travaille en étroite collaboration pour maintenir l'homéostasie dans le corps. La perturbation d’une hormone a souvent des conséquences multiples médiées par plusieurs hormones différentes.  

Les hormones régulent des processus tels que le métabolisme, la croissance et le développement, la réponse au stress, et d'autres fonctions physiologiques importantes en particulier le système reproductif masculin autant que féminin.  

Les conséquences d’un dérèglement hormonal peuvent entraîner l’obligation d’une prise en charge médicale et la prescription de médicaments comme l’insuline pour les formes avancées de diabète comme les formes dites insulinodépendantes ou l’administration de FSH pour stimuler la production et le développement des follicules ovariens matures. 

Néanmoins, une bonne hygiène de vie reste un moyen particulièrement efficace et accessible à toutes pour repousser dans le temps ou pour diminuer l’intensité des désagréments liés aux développements d’un dérèglement hormonal. Une alimentation de bonne qualité et personnalisée associée à une pratique régulière d’activités physiques sont les deux pierres angulaires d’une bonne hygiène de vie qui permet de minimiser très efficacement les conséquences sur la fertilité d’un dérèglement hormonal comme le SOPK. 

CONSEIL BEMUM

Vous avez besoin de plus d’informations ? Prenez rendez vous avec l'un de nos experts fertilité BeMum.

Je prends rendez vous
see all our reviews on
Remboursement partiel possible par votre mutuelle

Remboursement partiel possible par votre mutuelle

Recommandé par les gynécologues

Recommandé par les gynécologues

Fabriqués en France avec des formules naturelles

Fabriqués en France avec des formules naturelles

Vos données sont 100% sécurisées et confidentielles

Vos données sont 100% sécurisées et confidentielles