Régime pour tomber enceinte : tout ce qu’il faut savoir

Faire un régime pour tomber enceinte peut accroître vos chances de concevoir un bébé rapidement. Tout savoir sur le régime pro-fertilité.

Quel régime pour tomber enceinte ?

Lorsque l’envie de concevoir un bébé se présente, il peut être tentant de suivre un régime pour tomber enceinte. On le sait, l’effet de l’alimentation sur l’ovulation et la fertilité est indéniable. Mais existe-t-il réellement un régime pour tomber enceinte ? Que contient un régime pro-fertilité ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les aliments à consommer pour booster vos chances de tomber enceinte.

L’alimentation peut-elle booster la fertilité ?

Il est de plus en plus admis que le style de vie et plus particulièrement la nutrition peuvent directement influencer la santé et la fertilité d’une femme. Bien que trop longtemps négligée, les médecins et les chercheurs s’accordent aujourd’hui pour considérer l’alimentation comme un élément fondamental de la prise en charge de la fertilité de nos contemporains.

Les interactions entre l'alimentation et la fertilité apparaissent aujourd’hui comme cruciales pour la performance reproductive tant des hommes que des femmes. De nombreux médecins conseillent d'intégrer des conseils nutritionnels dans la prise en charge de l’infertilité des couples. Parmi les priorités pré-conventionnelles établies par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) figurent en particulier, une alimentation de qualité et une nutrition saine, la gestion du poids et la pratique d’une activité physique régulière.

Quel est le lien entre mauvaise alimentation et infertilité ?

Il est probable qu’aujourd’hui en France, plus de 80% des couples qui désirent concevoir un bébé aient une alimentation inadéquate, c’est-à-dire qui n’est pas compatible avec une fertilité optimale. La conséquence est d’augmenter le délai pour tomber enceinte aboutissant de plus en plus souvent à une prise en charge médicalisée. En France, plus d’une naissance sur 30 est issue de la procréation médicalement assistée (PMA). Ce chiffre augmente régulièrement chaque année depuis 2009.

En comparaison avec les femmes fertiles, les patientes souffrant d’une infertilité non expliquée présentent des anomalies dans leurs habitudes alimentaires. Ces différences vont d'un simple déséquilibre dans l'apport alimentaire en micronutriments, facilement corrigeable avec une meilleure alimentation ou une supplémentation alimentaire, à un grave déséquilibre combiné en macronutriments et en micronutriments. Ce déséquilibre est fréquemment associé à l'obésité et au surpoids, mais aussi au sous-poids tout aussi néfaste pour la fertilité de la femme.

Pourquoi la malbouffe est mauvaise pour la fertilité ?

Une alimentation de mauvaise qualité se caractérise par de faibles apports en aliments végétaux riches en nutriments comme les vitamines et les oligoéléments. Elle comporte une consommation importante d’aliments riches en gras d'origine animale, en sucres raffinés, en sel et globalement en aliments riches en calories ayant peu de valeur nutritionnelle. Il est souvent fait état de « calorie vide » ou « calorie creuse ». Ces aliments, comme les frites ou les barres chocolatées, sont aussi qualifiés de « bombes caloriques » car apportant essentiellement des calories et peu de nutriments essentiels. Cette alimentation, souvent qualifiée de « malbouffe » présente aussi une charge glycémique forte associée à une trop faible quantité de fibres et de nutriments.

Quel est le rôle des polluants et perturbateurs endocriniens ?

 Avec la production industrialisée alimentaire de masse, le corps humain est de plus en plus exposé à l'ingestion de molécules chimiques, comme celles, très nombreuses, utilisées pour la production, la conservation, le transport et l'amélioration du goût des aliments industriels. C’est le cas des perturbateurs endocriniens présents tant dans les aliments que dans les emballages mais aussi dans la pollution de l’air, en particulier dans les zones urbaines. Ces molécules perturbent l’équilibre de nos hormones menant à une altération de la fonction ovarienne avec des effets délétères sur la fertilité de la femme.

Une alimentation équilibrée pour une meilleure fertilité?

Une « mauvaise alimentation » est indéniablement associée à une diminution de la fertilité et à une perte de chances de concevoir rapidement un bébé naturellement. La bonne nouvelle est qu’une « bonne alimentation » peut au contraire avoir pour effet de booster significativement la fertilité, tant pour les femmes cherchant à concevoir un bébé naturellement que pour les femmes faisant appel à des technologies de PMA.

Si mal manger nuit à la fertilité, il est aussi largement démontré qu’une alimentation équilibrée possède au contraire un effet bénéfique sur la fertilité de la femme. Si votre alimentation n’est pas optimale depuis quelque temps, rien n’est perdu car les effets négatifs d’une malbouffe sur la fertilité sont heureusement réversibles. En changeant ses habitudes alimentaires, en évitant l’alcool, les produits transformés et les perturbateurs endocriniens, il est possible d’améliorer à la fois sa fertilité mais aussi la santé future de son bébé.

Quels sont les aliments qui facilitent la fécondité ?

Une alimentation de qualité, saine et variée, riche en fibres alimentaires, en acides gras comme les oméga-3, en protéines d'origine végétale et en vitamines et minéraux, a un réel impact positif sur la fertilité de la femme. D’ores et déjà, l'adhésion à des régimes alimentaires « sains » privilégiant les poissons, les œufs bio, la volaille, les noix, les légumineuses, les fruits bio et les légumes bio, est associée à une meilleure fertilité chez les femmes.

Les femmes qui essayent de tomber enceintes sont ainsi encouragées par leurs médecins à augmenter leur consommation de glucides complexes comme ceux contenus dans les céréales complètes, et de graisses mono-insaturées et d'acides gras comme les oméga-3. Il leur est conseillé de réduire leur consommation de graisses trans (graisses animales), d’aliments à indice glycémique élevé et riches en glucides ainsi que de protéines animales. Pour booster vos chances de concevoir un bébé rapidement, évitez également la consommation d’alcool et de tabac.

Régime de type méditerranéen

 Le régime méditerranéen a été largement associé à de nombreux effets bénéfiques sur la santé avec en particulier une diminution du risque de mortalité toutes causes confondues, risque de maladies cardiovasculaires, de cancer et d'autres maladies chroniques. Il est aussi indéniablement associé à une amélioration de la fertilité.

Il se caractérise par une consommation élevée d'aliments d'origine végétale (fruits, noix, légumes, légumineuses, céréales et graines), une consommation fréquente de poissons, une consommation modérée de vin pendant les repas et une faible consommation de viande, de lait et de sucreries. De plus, l'huile d'olive est utilisée comme principale source de graisse.

Pourquoi un régime pro fertilité est le meilleur régime pour tomber enceinte ?

 Améliorer son alimentation est bénéfique pour améliorer la fertilité des femmes qui souhaitent concevoir un bébé. Malheureusement manger sainement ne suffirait pas pour optimiser totalement sa fertilité. Une étude menée par des chercheurs de l’université d’Harvard aux USA a montré que les femmes suivant un régime pro-fertilité avaient presque 50% plus de chance d’obtenir une grossesse ou une naissance que des femmes suivant un simple régime pour tomber enceinte comme un régime méditerranéen.

Ce régime pro-fertilité se caractérise, comme un régime alimentaire sain, par une alimentation variée, riche en fruits et légumes, et en céréales complètes. Les poissons sont toujours privilégiés par rapport aux viandes rouges ou transformées par l’industrie comme la charcuterie.

La principale différence entre une simple alimentation saine et l’alimentation d’un régime pro-fertilité est que les fruits et légumes doivent avoir impérativement une faible teneur en pesticides pour ne pas perturber l’équilibre hormonal, donc idéalement BIO. Contrairement à un régime méditerranéen, un apport raisonnable en lait (produits laitiers globalement) et de soja est recommandé. Enfin, ce régime doit fournir des apports quotidiens importants en acide folique (vitamine B9), en vitamine B12, en vitamine D et en antioxydants pour améliorer ses chances de tomber enceinte et de concevoir un bébé rapidement. L’alimentation occidentale même saine, ne permet pas d’apporter ces nutriments en quantité suffisante, ce qui impose en plus d'une alimentation saine, une prise de compléments alimentaires pour faire de ce régime pro-fertilité un véritable régime pour tomber enceinte.

Comment tomber enceinte facilement grâce à l’alimentation ?

Pour booster ses chances de concevoir un bébé, il est largement recommandé de (re)prendre en main son hygiène de vie et plus particulièrement son alimentation afin de rompre au maximum avec ses mauvaises habitudes alimentaires, et les remplacer par de meilleures en suivant un régime pro-fertilité.

À chacune son régime pro-fertilité

 Comme nous sommes toutes différentes, ce qui est bon pour les unes peut ne pas l’être pour les autres. Il est aussi souvent difficile d’identifier ses mauvaises habitudes et de savoir quels aliments sont à privilégier pour sa propre fertilité. C’est pour cela qu’il est important d’être guidée pour connaître les aliments bons pour sa fertilité et surtout être accompagnée pour arriver à modifier ses habitudes afin d’en adopter de meilleures en définissant avec des professionnels de la nutrition son régime-pro-fertilité personnalisé. La prise en charge diététique par un professionnel est un élément à part entière de la prévention et du traitement de l'infertilité.

Quel est le meilleur moment pour suivre un régime pour tomber enceinte ?

 Les médecins s’accordent à dire que pour la femme, le fœtus pendant la grossesse et la santé future du bébé, il est préférable d’entamer sa grossesse en bonne forme, notamment sans surpoids excessif. Être en bonne santé avant de tomber enceinte permet de diminuer le temps pour tomber enceinte, mais aussi de limiter les possibles complications pendant la grossesse, comme le diabète gestationnel par exemple.

Même s’il n’est jamais trop tard pour commencer un régime pour tomber enceinte et améliorer son hygiène de vie, une intervention pendant la grossesse surtout si elle est intense, peut présenter des dangers pour le fœtus.

Pour les couples qui planifient une grossesse il est de plus en plus conseillé d’adopter un régime pro-fertilité et des modes de vie sains pendant cette "fenêtre d'opportunité" qu’est la période périconceptionnelle. Le consensus actuel est de conseiller la mise en place progressive d’un régime pour tomber enceinte, et la pratique d'exercices durant les 3 à 6 mois précédant la conception.

Conseil BeMum :

Nous avons conçu et développé BeMum, un programme de nutrition personnalisée permettant d'optimiser la fertilité de toutes les femmes en désir d'enfants. Faites notre test Fertilité et découvrez votre programme sur-mesure choisi par nos experts parmi nos 8 programmes fertilité.

Pour en savoir plus

Gaskins, Audrey J. et al. ‘Dietary Patterns and Outcomes of Assisted Reproduction’. American Journal of Obstetrics and Gynecology 220, no. 6 (June 2019): 567.e1-567.e18. https://doi.org/10.1016/j.ajog.2019.02.004.

Moholdt, Trine, and John A. Hawley. ‘Maternal Lifestyle Interventions: Targeting Preconception Health’. Trends in Endocrinology & Metabolism 31, no. 8 (August 2020): 561–69. https://doi.org/10.1016/j.tem.2020.03.002.

 

Articles qui peuvent vous intéresser

Nos compléments alimentaires sont fabriqués en France

Développé par des experts de la nutrition et de la fertilité

Remboursement partiel possible par votre mutuelle

Vos données sont 100% sécurisées et confidentielles